Vaincre le blues du dimanche soir

16/11/2018

Vous faites partie de ces personnes qui dépriment chaque dimanche soir ? A l'idée de retrouver toutes les contraintes familiales et professionnelles de la semaine, votre motivation descend au plus bas, et le stress vous gagne. On vous dit comment combattre ce blues et retrouver de l'énergie.

Vaincre le blues du dimanche soir

Si la journée est synonyme de détente, le dimanche soir peut être assimilé à une chute morose avant la reprise du lundi matin. Il existe des solutions.

On garde le week-end les bonnes habitudes de la semaine

Le week-end offre un espace de détente et une souplesse des horaires et des activités, qui contrastent avec le reste de la semaine. Malgré tout, « le fait de modifier nos habitudes le week-end (alimentation ou rythme de sommeil), peut être mal vécu par l’organisme. Nous pouvons avoir l’impression de ne pas être réveillé, d’être dans une bulle inconfortable, de ne pas avoir profité de la journée », précise le Dr Florian Ferreri, psychiatre et coauteur de Vaincre le blues du dimanche soir. 52 week-ends à sauver (éd. Hachette Bien-être).

  • Si vous aimez les grasses matinées, ne dépassez pas 2 h-2?h?30 par rapport à votre heure habituelle de réveil.
  • Si une sieste vous tente, privilégiez un repos de 10 à 20 min, « sans quoi vous risquez de ressentir une sensation de flottement au réveil et de ne pas parvenir à vous rendormir le soir », explique Florian Ferreri.
  • Si vous avez des pensées négatives, faites une promenade. « Les mouvements cadencés des yeux pendant une marche, alliés à l’oxygénation de l’organisme, libèrent l’esprit », insiste Florian Ferreri. Les bienfaits de la marche sur le mental sont d'ailleurs régulièrement confirmés par des chercheurs.

Lire la suite de cet article sur Santé Magazine

Les photos

Les videos

Les fichiers téléchargeables