Analyse transactionnelle : Se connaitre et connaitre les autres pour mieux manager

21/02/2017

Management participatif, management avec le concept des «états du moi», management en mode… ces styles de gestion des organisations sont de plus en plus en vogue, car ils s’inspirent du coaching et des pratiques de l’analyse transactionnelle qui constitue aujourd’hui un véritable apport pour l’entreprise.

Repérer et gérer les comportements des collaborateurs est l’un des éléments de base qui vont largement impacter le style de management à adopter en entreprise et garantir son efficacité au service de la performance. Le management, à l’instar de plusieurs autres secteurs, s’est emparé de la pratique du coaching pour optimiser les modes de gestion des équipes et des ressources humaines. En effet, l’aspect un peu «miraculeux» du coaching a pu séduire un certain nombre de managers qui privilégient l’usage des outils et surtout des modalités d’intervention particulière axées sur les valeurs, le sens, les comportements et la personnalité.
L’utilité du coaching en management n’est donc plus une théorie, c’est une pratique qui a trouvé sa place et qui a fait ses preuves dans la gestion des équipes. Parmi les basiques de la boîte à outils du coach, les professionnels, réunis mercredi dernier à Casablanca dans le cadre des conférences de l’International Coach Federation (ICF) Maroc, ont choisi de jeter la lumière sur le concept de l’analyse transactionnelle. Animée par Claire Chaudourne, psycho-praticienne, didacticienne et superviseur certifiée International Transactional Analysis Association (ITAA), cette conférence était placée sous le thème «Coaching, développement personnel, les apports de l’analyse transactionnelle (AT)».

«Dans nos rapports humains, nous reproduisons malgré nous des comportements qui nous gênent et que nous souhaitons remplacer…………….

Lire la suite de l'article sur LEMATIN.MA

Les photos

Les videos

Les fichiers téléchargeables