Un coach sinon rien!

02/05/2016

D'aucuns disent qu'il est d'un grand secours pour préparer une rencontre éprouvante avec des actionnaires, améliorer un management transversal ou anticiper des conflits sociaux.

Nombre des dirigeants et managers qui fréquentent un coach professionnel jugent son accompagnement capital quand ils se sentent fatigués, usés ou bien sont confrontés à des changements brutaux d'environnement externe et interne. Le coach leur serait alors d'un sérieux soutien pour quantité de choses : organiser un séminaire de comité de direction, préparer une conférence Ted, lutter contre un sentiment profond de solitude, ou encore réfléchir à une nouvelle organisation. Il les épaulerait dans leur lutte contre un surcroît de stress lors d'une prise de poste ou face à une nouvelle équipe aux exigences inédites. La présence régulière de ce professionnel les aiderait même à activer une phase de recherche d'emploi, qu'ils soient toujours en poste... ou bien plus. Car, phénomène grandissant, à peine ont-ils signé leur rupture conventionnelle que les ex-managers se font illico coacher pour réfléchir à leur avenir. « Poursuivre sur la même trajectoire et dans le même secteur industriel, mais cette fois à l'étranger, ou bien changer de braquet pour me mettre à mon compte ? » interroge l'un d'eux.

 

Lire la suite de l'article de Muriel JASOR sur les Echos Business

Les photos

Les videos

Les fichiers téléchargeables